samedi, mai 30, 2020

Partir en voyage sans guide: les avantages et les inconvénients

Lorsque nous avons visité l’Inde nous n’avions aucun guide (type Guide du Routard ou Lonely Planet) pour nous aider ou pour nous diriger vers des endroits précis. Notre itinéraire s’est beaucoup construit en fonction de nos rencontres et des conseils que nous recevions au fur et à mesure. Idem pour les hôtels ou les restaurants, nous n’étions influencés par aucun guide et nous nous arrêtions lorsque nous rencontrions un endroit sympa ou qui nous semblait être fréquenté. Néanmoins, voyager de cette manière possède des avantages et des inconvénients, c’est du moins ce que nous avons ressenti pendant ces quelques mois passés en Asie. On vous explique dans cet article notre point de vue, il pourra sans doute vous aider à sortir le nez (ou pas !) de votre guide.

Avant toute chose, il faut savoir pour quelles raisons on achète un guide. Pour en savoir plus sur un pays ? Pour avoir quelques adresses sous la main ? Pour nous aider à réserver un hôtel ? La réponse à ces différentes questions vous aidera sûrement à vous décider concernant l’achat d’un guide. Ensuite, il faut faire la différence entre partir 1 ou 2 semaines et partir plusieurs mois. Dans ce dernier cas, il est plus facile de prendre son temps (et d’en « perdre ») pour chercher un endroit où dormir ou pour manger. Nous n’avions pas acheter de guide pour l’Inde mais nous en avons acheté un par la suite pour la Chine alors que cela n’était pas prévu. Nous n’avions pris qu’un guide pour le Népal au départ.

Choisir son hôtel où dormir

Ce fut sans contexte le point le plus négatif lorsque nous voyagions sans guide. Généralement, on sortait d’une gare et on commençait à marcher jusqu’au moment où nous tombions sur un panneau « hôtel » ou lorsqu’un passant nous demandait si nous avions besoin d’aide. Cela était bien évidemment plus facile lorsque nous faisions du Couchsurfing, il suffisait juste de retrouver la maison de notre hôte. Bon tout bien réfléchi, ça n’a pas toujours été une partie de plaisir, surtout lorsque en ce rendant chez un hôte, une panne de courant survient dans le quartier et que les rues ne portent aucun nom…Mais dans l’ensemble, nous avons toujours trouvé assez rapidement un endroit où dormir, sauf peut être à Calcutta où de nombreux hôtels ne prenait pas d’étrangers et où nous avons mis deux heures pour trouver quelque chose. Au Rajasthan, les gérants d’hôtels nous donnaient des adresses d’hôtels et nous avons souvent suivi leurs conseils par confort !

Choisir son restaurant

La partie la plus facile !
Le mot d’ordre était de choisir des endroits qui nous donnait envie et où il y avait des enfants et des femmes pour s’assurer que le lieu était sûr ! Nous avons également beaucoup mangé de street food en Inde et en Chine ce qui nous a permis de goûter des saveurs très différentes. Sur ce point, pas besoin d’un guide à moins de vouloir absolument aller dans le resto branché d’une ville par exemple. Pour nous, le guide n’était pas utile pour cette partie du voyage!

S’instruire et en savoir plus sur un pays

C’est sans doute le point qui nous aura le plus manqué. En visitant certains lieux, nous aurions aimé avoir davantage d’informations et un guide aurait pu nous offrir ce « petit plus ». Nous n’avions aucun objet électronique avec nous (tablettes, ordinateur, etc.) donc en général nous notions les choses que nous aurions aimé approfondir et nous jetions un coup d’oeil sur internet une fois dans un cybercafé. Nous avons ensuite beaucoup lu pour nous imprégner de la culture. En Inde, il est facile d’acheter et d’échanger des livres dans les gares.

Et aujourd’hui ?

Il me semble qu’il est important de distinguer un « road trip » d’un voyage de deux semaines comme évoqué précédemment. Nous avons beaucoup aimé voyager sans guide lorsque nous étions en Inde car nous avions le « temps » de nous tromper. Pour des voyages courts, chaque jour compte. Aujourd’hui, partir 2/3 semaines est beaucoup plus « facile » en ayant un guide même si nous utilisons davantage les avis sur le web et les blogs pour nous renseigner sur une destination. Néanmoins un guide peut rassurer, nous essayons malgré tout de nous en détacher un maximum pour découvrir et oser partir « à l’aventure » dans un pays étranger.

Et vous, vous êtes plutôt guide ou vous trouvez cela inutile ? Donnez nous votre avis à la suite de cet article !

Tendance

Comment faire pour maigrir : Le poids et le mental

Depuis qu’avoir la ligne est devenu un atout, ceux qui sont en situation de surplus de poids cherchent tous les moyens pour en perdre....

5 conseils pour choisir le bon circuit de votre voyage

Choisir votre prochaine aventure peut être un défi. Où devriez-vous aller ? Quel circuit devriez-vous faire ? Combien de temps voyagez-vous ? Ce ne...

Partir en voyage sans guide: les avantages et les inconvénients

Lorsque nous avons visité l’Inde nous n’avions aucun guide (type Guide du Routard ou Lonely Planet) pour nous aider ou pour nous diriger vers des...